Aller au contenu principal

Installée en Bretagne, la société RTsys a développé et vendu ces dernières années, à la marine française mais aussi à l’export, ses solutions pour lutter contre les mines. Celles-ci reposent sur des technologies de pointe mais légères, afin de pouvoir être facilement déployées et récupérées, notamment par des plongeurs démineurs depuis des embarcations semi-rigides.  

Deux petits drones sous-marins

RTsys propose notamment deux petits AUV portables. D’abord le Comet-300 de 1.9 mètre de long pour 15 cm de diamètre et un peu plus de 30 kilos. Capable de plonger jusqu’à 300 mètres, il peut naviguer pendant 20 heures (12h à 4 nœuds), sa vitesse allant de 3 à 10 nœuds. Ensuite, le NemoSens, un micro-AUV de 89 cm de long et 12 cm de diamètre pour un poids de moins de 9 kg. Il peut lui aussi plonger jusqu’à 300 mètres, son autonomie étant de plus de 10 heures et sa vitesse de 2 à 8 noeuds. Ces deux engins sont équipés d’un sonar à balayage latéral et d’une caméra haute définition afin de scanner les fonds marins et identifier des engins immergés. Le Comet-300 peut aussi remorquer un magnétomètre pour détecter des objets métalliques.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
EURONAVAL 2022