Aller au contenu principal

Du 30 septembre au 03 octobre 2016, le port militaire de Cherbourg a accueilli les bâtiments de guerre de l’OTAN appartenant au Standing Nato Mine Countermeasures Group 1 (SNMCMG 1).Sous les ordres du capitaine de frégate Estonien Johan-Elias Seljamaa, commandant la force depuis le pétrolier polyvalent allemand Elbe, le groupe, représentant sept nations différentes, était composé des chasseurs de mines Grimsby (Royaume-Uni), Imanta (Lettonie), Maloy (Norvège), Narcis (Belgique), Sakala (Estonie), Skalvis (Lituanie), représentant plus de 300 marins. Les navires arrivaient de la mer Baltique où ils venaient de participer à l’exercice Northern Coast.

 

156291 snmcmg 1 otan
© MARINE NATIONALE

(© MARINE NATIONALE) 

Intégré à la NATO Response Force (NRF), le groupe assure à l’Alliance une capacité permanente de guerre des mines dans des opérations variées, allant de la localisation à la destruction d’engins explosifs, en passant par des entraînements internationaux.L’ensemble de la force a appareillé le 4 octobre de Cherbourg pour reprendre son programme opérationnel en mer.

Communiqué de la préfecture maritime de Cherbourg, octobre 2016

Aller plus loin

Rubriques
Défense