Aller au contenu principal

Le NSM du groupe norvégien Kongsberg semble décidemment s’imposer comme le successeur du missile antinavire américain Harpoon. Après les marines allemande, américaine,, canadienne, malaisienne, polonaise et roumaine, c’est au tour de la flotte espagnole de sélectionner NSM, qui équipera les futures frégates du type F110 de l’Armada et remplacera le Harpoon sur les F100 déjà en service quand le missile arrivera en fin de vie, à l’horizon 2030. C’est

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine espagnole