Aller au contenu principal

Coup de tonnerre dans l’industrie navale militaire allemande et plus globalement européenne. Au terme d’une longue compétition, la première en Europe ouverte à l’international pour des bâtiments de combat de premier rang, le gouvernement allemand a choisi un consortium emmené par une société étrangère pour les futures frégates de la Bundeswehr. C’est en effet l’offre portée par le groupe néerlandais Damen, associé au constructeur allemand Lürssen et à Thales, qui a été retenue pour la conception et la réalisation des unités du type MKS 180. D’un coût évalué entre 4 et 6 milliards d’euros, ce programme naval est le plus

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Damen