Aller au contenu principal

Il a quitté Brest pour le grand Sud, qui sera désormais son terrain d'action. A peine un mois après son baptême aux chantiers Piriou de Concarneau, le patrouilleur polaire L'Astrolabe a quitté, le samedi 12 août, le port breton où il a  notamment reçu ses équipements militaires. Il effectuera le transit en un mois, via le canal de Suez, et sous le commandement du capitaine de frégate François Trystram commandant l'équipage B. L'équipage A, sous l'autorité du capitaine de frégate Céline Tuccelli, prendra le relais à Ports-des-Galets d'où il partira rapidement vers Hobart, en Tasmanie, pour effectuer la rotation de ravitaillement vers la base Dumont d'Urville en Antarctique.

Le navire est propriété de l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et armé par la Marine Nationale. En dehors de l'été austral où il effectuera quatre à cinq missions de ravitaillement en Antarctique, L'Astrolabe sera employé pour la surveillance et la protection du domaine maritime français dans les océans Indien et Austral. 

 

172766 départ Astrolabe Brest
© MICHEL FLOCH

L'Astrolabe lors de son départ de Brest le 12 août (© MICHEL FLOCH)

172767 départ Astrolabe Brest
© MICHEL FLOCH

(© MICHEL FLOCH)

172769 départ Astrolabe Brest
© MICHEL FLOCH

(© MICHEL FLOCH)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) Marine nationale