Aller au contenu principal

On s’active à Lorient pour achever les modifications de l’ex-Normandie, qui doit être livrée dans deux semaines à la marine égyptienne. La frégate multi-missions (FREMM), initialement destinée à la flotte française, a pour mémoire été achetée par Le Caire, qui souhaite disposer au plus vite d’une frégate moderne. Le bâtiment, dont le contrat de cession a été conclu en février dernier, devrait être livré le 23 juin. Le délai a donc été extrêmement court pour mettre la frégate aux standards égyptiens et former l’équipage, dont l’entrainement va se poursuivre dans les prochains mois. La formation de l’équipage (technique, opérationnelle, maintenance) est effectuée principalement avec DCI et la Marine nationale.

 

105447 egypte normandie fremm lorient
© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU

La Normandie en cours de transformation en avril (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Un contrat de MCO de 5 ans

La FREMM devrait rejoindre l’Egypte en juillet et être la pièce maîtresse du défilé naval allant marquer l’agrandissement du canal de Suez.   

On notera qu’en plus de la vente de la frégate, DCNS va également assurer son maintien en condition opérationnelle pendant cinq ans. C’est d’ailleurs la toute première fois, sur le marché export, que l’industriel français signe un contrat de MCO en même temps que le neuvage d’un bâtiment. DCNS va en outre assurer le soutien logistique de la FREMM égyptienne, fournir des pièces rechanges à bord et dans le port base, tout en assurant la maintenance du bâtiment. 

 

105417 gowind egypte
© DCNS

Design des futures Gowind 2500 égyptiennes (© DCNS)

 

Implantation en Egypte 

A cet effet, le groupe va s’implanter à Alexandrie. Une présence locale qui lui sera également très utile dans le cadre d’autres projets, actuels et à venir. Avec bien entendu, pour commencer, le programme des quatre corvettes de 2500 tonnes de la famille Gowind commandées par l’Egypte. La tête de série, en cours de construction à Lorient, sera livrée en 2017 et ses trois sisterships réalisés en transfert de technologie par les chantiers égyptiens. 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group