Aller au contenu principal

Retenu à l’issue d’un appel d’offres lancé par le ministère de la Défense, l’Etretat, l’un des navires de Brittany Ferries, est engagé cette semaine dans un exercice de contre-terrorisme maritime. Organisées au large de Saint-Nazaire jusqu’à jeudi, ces manœuvres visent à qualifier les forces militaires, notamment les commandos marine, appelées à intervenir en cas de détournement d’un navire, tout entrainant la chaîne de commandement interministérielle qui serait mise en place pour un tel évènement. Les préparatifs ont débuté en amont, des moyens étant notamment positionnés sur l’aéroport de Gron, près de Saint-Nazaire, qui sert de point de regroupement et de plateforme de projection pour les interventions en mer.

L’exercice, qui doit se dérouler jusqu’à jeudi, mobilise d’importants moyens, notamment des forces spéciales et, pour la première fois, un drone aérien de surveillance Harfang de l’armée de l’Air.

Baptisé Armor en Atlantique, Manche et mer du Nord, ou Estérel en Méditerranée, ce type d’exercice est organisé tous les ans sur l’une des façades maritimes françaises.  

Aller plus loin

Rubriques
Défense Marine marchande
Dossiers
Brittany Ferries Marine nationale