Aller au contenu principal

Même s’il n’est pas homologué, il s’agit bien d’un record de vitesse pour un hélicoptère. Le 7 juin, le X3, d’Eurocopter, a atteint la vitesse de 472 km/h (255 nœuds) en palier, après avoir volé, quelques jours plus tôt, à 487 km/h (263 nœuds) en descente. Le démonstrateur d’hélicoptère hybride a atteint le cap historique des 472 km/h en évoluant à une altitude de 10.000 pieds, soit 3048 mètres, pendant un vol de 40 minutes réalisé dans la région d’Istres.  « Il n’est pas exagéré de dire que le X3 se situe clairement dans son élément à grande vitesse. A 472 km/h, le comportement du X3 est resté identique à celui expérimenté dans son enveloppe de vol, démontrant une stabilité exceptionnelle, et un niveau de vibrations faible sans avoir recours à un système anti-vibrations », explique Hervé Jammayrac, pilote d’essai d’Eurocopter.

 

 

76069 x3
© ALAIN ERNOULT

(© : ALAIN ERNOULT)

 

 

Développé en moins de trois ans par l'hélicoptériste européen, le X3 a réalisé son premier vol en septembre 2010. Mi-avion, mi-hélicoptère, cet appareil combine à la fois la vitesse d’un avion à turbopropulseurs et les capacités de vol complètes d’un hélicoptère. Le X3 est équipé de deux moteurs RTM 322 qui entraînent un rotor principal à cinq pales, avec deux hélices installées de part et d’autre de l’appareil sur des ailes fixes de faible envergure. Offrant un fort potentiel de croissance de puissance, le RTM 322 qui motorise le X3 est basé sur celui du NH90. Il intègre également d’un calculateur de régulation numérique à pleine autorité des moteurs (Full Authority Digital Engine Control – FADEC) répondant aux exigences de ce démonstrateur haute vitesse.

 

 

76068 x3
© EUROCOPTER - PATRICK PENNA

(© : EUROCOPTER - PATRICK PENNA)

 

 

Selon Eurocopter, le concept X3 est parfaitement adapté aux missions nécessitant des vols à grande vitesse sur de longues distances, tout en conservant des capacités complètes de vol vertical et stationnaire. Le tout avec une machine conçue pour offrir un coût très compétitif.  Suite au succès rencontré par le démonstrateur, son concepteur envisage une large gamme d’applications potentielles pour cette configuration hybride : missions de recherche et sauvetage sur de longues distances, patrouilles de garde-côtes, missions de surveillance aux frontières, transport de passagers, opérations offshore et navettes interurbaines. Pour Eurocopter, l’association entre une vitesse de croisière élevée et d’excellentes performances de décollage et d’atterrissage verticaux convient parfaitement bien aux missions militaires dans le cadre des opérations des forces spéciales, au transport de troupes, aux missions de recherche et de sauvetage au combat (RESCO) et aux évacuations médicales.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Airbus Helicopters