Aller au contenu principal

La présence militaire se renforce autour des plateformes gazières norvégiennes. Une partie des bâtiments du Standing Nato Maritime Group 1 (SNMG 1), l'un des groupes navals permanents de l'OTAN déployé en Europe du nord, s’est déplacée vers les installations gazières de Sleipner et Oseberg pour y patrouiller.

Pour mémoire, le gouvernement norvégien a renforcé la surveillance des champs de production gaziers suite à de nombreux survols de drones observés fin septembre. Quelques semaines après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, les craintes autour d’éventuelles menaces sur la production et l’acheminement de gaz norvégien, devenu une part importante de l’approvisionnement européen, se renforcent.

Aller plus loin

Rubriques
Défense