Aller au contenu principal

Le nouvel USS Carl M. Levin (DDG 120) a été baptisé samedi 2 octobre au chantier Bath Iron Works, filiale du groupe General Dynamics implantée dans l’Etat du Maine. Il s’agit du 70ème destroyer lance-missiles américain du type Arleigh Burke, dont la tête de série éponyme (DDG 51) a pour mémoire été mise en service en juillet 1991.

La marine américaine en compte aujourd’hui 69 opérationnels, les dernières unités entrées en flotte étant les USS Paul Ignatus (DDG 117) en juillet 2019 et USS Delbert D. Black (DDG 119) en septembre 2020. Des bâtiments construits par le chantier Huntington Ingalls Industries de Pascagoula, qui se partage la production des Arleigh Burke avec BIW. Ce dernier vient d’ailleurs de faire ses adieux à l’USS Daniel Inouye (DDG 118), qui après sa livraison a quitté hier le chantier de Bath afin de rejoindre la base navale de Pearl Harbor, à Hawaii, où il sera stationné. L’USS Carl M. Levin suivra en 2022.

 

262896 arleigh burke USS Daniel Inouye
© BIW

L'USS Daniel Inouye vient de quitter Bath pour rejoindre Pearl Harbor (© : BIW)

 

Ces bâtiments de 155 mètres de long pour 20 mètres de large et 9500 tonnes à pleine charge peuvent dépasser la vitesse de 30 nœuds et comptent un équipage de 320 marins. Ils sont équipés d’un système de défense aérienne AEGIS et notamment d’un radar à panneaux fixes SPY-1D. Côté armement, ils disposent de systèmes de lancement vertical VLS Mk41 avec 96 cellules pour missiles de croisière Tomahawk, missiles surface-air SM-2, SM-3, SM-6 et ESSM ainsi que des missiles anti-sous-marins Asroc. S’y ajoutent une tourelle de 127 mm, un système multitube Phalanx, deux canons de 25 mm et deux plateformes triples pour torpilles. Ces destroyers peuvent également embarquer deux hélicoptères.

Pour la suite, la famille Arleigh Burke va continuer de s’agrandir puisque huit autres destroyers sont en cours de construction et neuf supplémentaires ont été commandés.

On rappellera que cette série, qui a fait ses débuts il y a 30 ans maintenant, bénéficie régulièrement d’évolutions sensibles avec la mise en service de nouvelles versions. Après le Flight I constitué par les 21 premiers bâtiments de cette classe mis en service entre 1991 et 1997, est venu le Flight II (7 unités livrées en 1998-99) puis le Flight IIA (34 unités entre 2000 et 2012), jusqu’au Flight IIA TI qui a débuté avec le DDG 116 en 2018 et doit s’achever avec les DDG 124 et DDG 127 en 2023/24. Puis viendra le Flight III dont les deux premiers exemplaires seront les DDG 125 et DDG 126, cette version se poursuivant à partir du DDG 128 normalement jusqu’au DDG 139 qui sera le 89ème Arleigh Burke. 

Le premier Arleigh Burke Flight III, le futur USS Jack H. Lucas (DDG 125), a été mis à l'eau le 4 juin dernier par Huntington Ingalls Industries en vue d'une livraison à partir de 2023. 

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

262900 arleigh burke flight III USS Jack H. Lucas (DDG 125)
© HII

Mise à l'eau du DDG 125 en juin dernier (© : HII)

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard