Aller au contenu principal

En achèvement au chantier Huntington Ingalls Industries de Newport News, le nouveau porte-avions américain a réalisé le 5 juin ses premiers catapultages. Différents tirs de chariots dont le poids (jusqu’à 36 tonnes) simule notamment celui des avions, ont eu lieu à bord de l’USS Gerald R. Ford. Il s’agit notamment de tester les toutes nouvelles catapultes électromagnétiques ((Electromagnetic Aircraft Launch System - EMALS), qui remplacent les traditionnelles catapultes à vapeur.

 

109628 gerald r ford
© US NAVY

(© US NAVY)

109627 gerald r ford
© US NAVY

(© US NAVY)

 

Long de 333 mètres, l’USS Gerald R. Ford, qui affichera un déplacement d’environ 100.000 tonnes, sera doté de quatre EMALS et pourra mettre en œuvre 75 avions, hélicoptères et drones.

Baptisé le 9 novembre dernier, 7 ans après le début de sa construction, ce bâtiment, premier d’une nouvelle génération de porte-avions américains, doit être livré à l’US Navy en mars 2016 en vue d’être pleinement opérationnel d’ici 2018. Son premier sistership, le futur USS John F. Kennedy, doit remplacer en 2022 l’USS Nimitz. 

 

82049 gerald r ford cvn 21
© US NAVY

(© US NAVY)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard