Aller au contenu principal

Ultime transport de chalands de débarquement américain du type Austin, converti en base flottante en 2012 et qui fut aussi, en 2014, le premier bâtiment à détruire des cibles avec une arme laser, l’USS Ponce a été officiellement retiré du service le 14 octobre. La cérémonie s’est déroulée dans la base navale de Norfolk, où le navire, âgé de 46 ans, est rentré en septembre après avoir été basé pendant cinq ans dans la région du Golfe. Il y a été remplacé par l’USNS Lewis B. Puller, première des toutes nouvelles Expeditionary Sea Bases américaines, dont la conception a tenu compte du retour d’expérience acquis ces dernières années avec le Ponce.

 

176285 uss ponce
© US NAVY

L'USS Ponce a servi de TCD jusqu'en 2011 (© US NAVY)

 

Mis en service en 1971, l’ex-LPD 9, devenu Afloat forward staging base (interim) AFSB(I) 15 en 2012, mesure 173.4 mètres de long pour 30.5 mètres de large et 17.600 tonnes de déplacement en charge. Douzième et dernier TCD du type Austin, l’USS Ponce, qui portait le nom d’une ville portoricaine, a passé l’essentiel de sa carrière en Atlantique. En plus de quatre décennies, il a réalisé 27 déploiements et devait être initialement désarmé en 2011. L’US Navy a toutefois décidé de prolonger  légèrement sa durée de vie en le transformant en base flottante, à l’image de ce qui avait été fait avec l’ancien porte-avions Kitty Hawk lors du déclenchement de l’opération Enduring Freedom en 2001.

 

90467 ponce
© US NAVY

L'USS Ponce après sa tranformation en base flottante (© US NAVY)

 

Après transformation aux Etats-Unis, il avait rejoint en juillet 2012 la base américaine de Bahreïn, où il a opéré au profit de la 5ème flotte. Le bâtiment a notamment servi au soutien des chasseurs de mines et patrouilleurs côtiers déployés dans la région du Golfe, tout en assurant le support de différents types d’opérations, notamment aéroportées et maritimes.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard