Aller au contenu principal

Les deux dernières frégates du programme FREMM seront bien baptisées Alsace et Lorraine. Ces noms, admis depuis un certain temps, n’avaient pas encore été réellement officialisés par le ministère de la Défense. C’est désormais chose faite, la DGA ayant précisé que la découpe de la première tôle de l’Alsace était intervenue en juin sur le site DCNS de Lorient.  

Livrables en 2021 et 2022, les septième et huitième FREMM seront dotées de capacités de défense aériennes renforcées (radar Herakles plus puissant et missiles Aster 30 notamment). Les Alsace et Lorraine succèderont aux frégates antiaériennes Cassard (1988) et Jean Bart (1991), basées à Toulon.

 

155110 fremm aquitaine
© MARINE NATIONALE - M. PRIGENT

La FREMM Aquitaine (© : MARINE NATIONALE - M. PRIGENT) 

 

Pour mémoire, la tête de série du programme, l’Aquitaine, a été livrée par DCNS en novembre 2012. Elle a été suivie en juin 2015 par la Provence puis en mars 2016 par le Languedoc. L’Auvergne, en essais, doit quant à elle rejoindre la flotte au premier trimestre 2017. Elle sera suivie en 2018 par la Bretagne, mise à l’eau vendredi dernier. Quant à la Normandie, dont la mise sur cale est prévue avant la fin de l’année, elle sera réceptionnée en 2019 par la Marine nationale.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Naval Group