Aller au contenu principal

La coque du porte-avions Charles de Gaulle a été, en début d'année, nettoyée par un robot sous-marin de la société norvégienne ECOsubsea. Ce premier essai a été contracté par le Service de Soutien de la Flotte et validé par Naval Group, en charge de la maintenance du principal bâtiment de la Marine nationale et qui s'est assuré de la validation environnementale, notamment l'absence de rejet à la mer, lors de l'opération.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale