Aller au contenu principal

Un peu plus de trois ans après sa mise à l’eau au chantier Hanjin Heavy Industries de Busan, le porte-hélicoptères d’assaut Marado a été officiellement mis en service le 28 juin par la marine sud-coréenne. Il s’agit d’une version améliorée du Dokdo, opérationnel depuis 2007.

 

255853 coree du sud dokdo marado
© ROK NAVY

(© : REPUBLIC OF KOREA NAVY)

255852 coree du sud dokdo marado
© DR

 

D’un gabarit voisin de son aîné, le Marado mesure 199 mètres de long pour 31mètres de large et affiche un déplacement de 14.400 tonnes (lège). Armé par 330 marins, il peut atteindre la vitesse de 23 nœuds et franchir 10.000 nautiques à 18 nœuds. Son pont d’envol compte cinq spots d’appontage pour hélicoptères. L'armement est notamment constitué de deux systèmes multitubes Phalanx, le bâtiment étant également doté de lance-leurres Dagaie avec munitions Lacroix. 

Le Marado présente un îlot différent de celui de son prédécesseur, intégrant un radar à faces planes MF-STAR du groupe israélien IAI, alors que le Dokdo est équipé d’un radar tournant SMART-L de Thales.

 

188102 coree sud dokdo marado
© US NAVY

Le Dokdo (© US NAVY)

 

Les porte-hélicoptères d’assaut coréens sont conçus pour mettre en œuvre deux grands chalands de débarquement ou deux engins de débarquement sur coussins d'air (LCAC), une quinzaine d’hélicoptères, ainsi que des troupes et du matériel, dont 10 chars lourds (200 véhicules en tout). Les installations aéronautiques du Marado ont, en plus, été adaptées pour accueillir des convertibles MV-22 Osprey.

Pour la suite, la Corée du sud souhaite développer ses capacités de projection en construisant un porte-aéronefs capable de mettre en œuvre des avions de combat F-35B. Sa mise en service est prévue à l’horizon 2033.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

243299 coree lpx II
© REPUBLIC OF KOREA NAVY

Premier design du futur porte-aéronefs coréen (© : REPUBLIC OF KOREA NAVY)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Corée du sud