Aller au contenu principal

La Marine nationale a pris, hier, la barre de la force maritime européenne. A l'occasion d'une cérémonie organisée à Toulon, à bord du transport de chalands de débarquement Foudre, le vice-amiral d'escadre Xavier Magne, pacha de la Force d'Action Navale (FAN) française, a pris le commandement de l'EUROMARFOR. Il remplace dans cette fonction le vice-amiral portugais Monteiro Montenegro. Etaient notamment présents, sur le pont du TCD, les homologues italien, portugais et espagnol d'ALFAN, ainsi que l'amiral Bernard Rogel, qui effectuait là son premier déplacement à Toulon en tant que nouveau chef d'état-major de la marine, et le VAE Yann Tainguy, préfet maritime de le Méditerranée. On notera que la cérémonie, sur le pont d'envol de la Foudre, s'est achevée avec les hymnes nationaux des quatre pays participant à l'EUROMARFOR, joués par la Musique des équipages de la flotte (voir les photos de la cérémonie à la fin de cet article). L'amiral Magne (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Les amiraux français, espagnol, italien et portugais (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Trois déploiements opérationnels depuis 2002 Créée en 1995 par la France, l'Italie, l'Espagne et le Portugal, l'European Maritime Force est une force navale pré-structurée et non-permanente pouvant à tout moment être activée suivant les besoins opérationnels. Réactive et souple d'emploi, cette organisation peut répondre à un large panel de missions : humanitaire, sauvetage, maintien de la paix ou encore gestion de crises. Des exercices permettent régulièrement aux marines partenaires de s'entrainer ensemble et d'améliorer l'interopérabilité des moyens. Pour le moment, l'EUROMARFOR a connu trois déploiements opérationnels. Baptisé Coherent Behaviour, le premier, en octobre et novembre 2002, a vu la mobilisation d'une task force en Méditerranée orientale en soutien à l'opération Enduring Freedom. L'EUROMARFOR a été activée une seconde fois de janvier à décembre 2003 pour l'opération Resolute Behaviour, toujours en soutien de l'OEF mais cette fois en océan Indien. Quant au troisième déploiement, il est intervenu entre février 2008 et février 2009 pour Impartial Behaviour. L'EUROMARFOR assurait alors le commandement de la CTF 448, composante maritime de la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL). La Foudre (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Activation au moins une fois par an « En participant à un haut niveau opérationnel, dans des scénarii complexes et sur différents théâtres, l'EUROMARFOR a démontré qu'elle est un outil très utile permettant à nos nations, et à travers elles, à tous les pays de la communauté européenne, d'assumer un rôle cohérent en apportant une contribution valable dans la gestion de crises internationales », a souligné hier l'amiral Magne. Le nouveau commandant de l'EUROMARFOR a notamment mis l'accent sur l'importance des exercices menés régulièrement, particulièrement dans le domaine de la guerre des mines, dont l'importance a encore été mise en valeur durant les opérations en Libye. Reposant sur des moyens existants dans les marines participantes, la force maritime européenne doit pouvoir réunir, sous faible préavis, un porte-avions, un groupe amphibie, un groupe de guerre des mines, des bâtiments d'escorte et de soutien et des sous-marins, ainsi qu'une composante d'avions de patrouille maritime. L'EUROMARFOR est activée au moins une fois par an, pour prendre part à un entraînement multinational, comme par exemple l'exercice de guerre des mines Olives Noires. Les officiers généraux européens (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Lors de la cérémonie (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Lors de la cérémonie (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Lors de la cérémonie (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Les amiraux Magne, Rogel et Tainguy (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Les amiraux Magne, Rogel et Tainguy (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Les amiraux Montenegro, Rogel et Magne (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Lors de la cérémonie (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) Lors de la cérémonie (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE) (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale