Aller au contenu principal

C’est l’un des grands enjeux du plan Mercator de la Marine nationale : accentuer l’entrainement des unités de combat et de leurs équipages, en particulier avec des tirs réels de missiles. Ce fut le cas le 10 novembre pour la frégate multi-missions Bretagne, basée à Brest et qui a procédé avec succès, au large du centre DGA de Biscarosse, à un tir de missile de croisière naval (MdCN). « Entrainer ses équipages en situation opérationnelle permet à la Marine d'être prête à intervenir en situation de combat », a réagi l’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la Marine nationale, qui a rappelé que le MdCN permettait à la flotte française « de conduire des opérations vers la terre en disposant d’une capacité de frappe depuis le large et les profondeurs grâce aux frégates multi-missions et aux sous-marins de la classe Suffren ».

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale MBDA