Aller au contenu principal

La frégate antiaérienne Cassard a participé, du 28 avril au 2 mai, à l'exercice Gulf 2012, organisé tous par les Emirats Arabes Unis et la France. Durant quatre jours, le bâtiment français s'est entrainé avec la corvette Mureijeb et les patrouilleurs lance-missiles Marbanet Saqar de la marine émiratie. Evolutions tactiques, protection de l'île Sir Abu Na'Ir contre une force de débarquement, défense contre un raid de Mirage 2000-9 par le contrôle d'une Combat Air Patrol (CAP), reprise de vive force du Cassard par un détachement de commandos franco-émirien, tirs d'artillerie sur des cibles de surface radiocommandée, lancement de missiles antinavire AS15 par deux Panther émiriens, posés ou treuillages croisés d'hélicoptères... « Ces entraînements furent l'occasion de constater la bonne interopérabilité des unités navales, et de mieux comprendre les façons de travailler de chaque marine. Deux facteurs clé de succès ont favorisé la cohésion dans la force : l'échange d'officiers de liaison en mer, et le débriefing quotidien des commandants, réunis à bord dans une ambiance conviviale », explique la Marine nationale, qui souligne l'importance croissante du volet aéromaritime au sein des exercices Gulf, qui se déroulent tous les quatre ans depuis l'accord de défense signé en 1995. Alors que la France dispose de bases militaires aux EAU depuis 2009, on notera que d'importants moyens de l'armée de Terre ont été convoyés depuis Toulon, par voie maritime, pour participer à ces manoeuvres. Chars Leclerc, dépanneurs, Véhicules blindés de combat d'infanterie (VBCI), Véhicules de l'avant blindé (VAB), 4x4, engins du génie, camions de transport et autres conteneurs avaient embarqué fin mars à bord du navire roulier Ark Forwarder, spécialement affrété pour l'occasion par la Compagnie Maritime Nantaise. Le chargement a été effectué par le 519ème Groupe de Transit Maritime (GTM).

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale