Aller au contenu principal

Rentrée prématurément à Toulon le 13 septembre suite à un problème sur son appareil propulsif, la frégate de défense aérienne Forbin doit faire un passage en cale sèche. Il s'agit, en effet, de vérifier l'ensemble de la ligne d'arbres qui a posé problème. L'avarie est survenue alors que le bâtiment manoeuvrait au large des côtes varoises dans le cadre d'un stage de Remise à niveau opérationnel (RANO). A un moment ou la frégate passait de deux à une seule ligne d'arbres, un échauffement intempestif est survenu sur la ligne d'arbres encore en fonction. Cet échauffement entrainé à une vibration qui a eu pour conséquence de déformer le presse-étoupe, chargé d'assurer l'étanchéité entre l'intérieur et l'extérieur de la coque. L'incident a provoqué une fuite d'eau, qui a été colmatée grâce à un joint gonflable. L'étanchéité du local assurée, le Forbin a regagné sa base par ses propres moyens. Le passage en cale sèche de la frégate permettra de réaliser l'ensemble des inspections nécessaires et de décider d'éventuelles interventions techniques. Construit par DCNS sur son site de Lorient, le Forbin est la première des quatre frégates franco-italiennes du programme Horizon. Admis au service actif en octobre 2010, ce bâtiment, long de 152.9 mètres pour un déplacement de 7000 tonnes en charge, est, avec son sistership le Chevalier Paul, la puissante frégate de la Marine nationale.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale