Aller au contenu principal

Fait assez rare, la Marine nationale a déployé en Atlantique l’une de ses deux frégates de défense aérienne (FDA). Il s’agit du Forbin, qui a quitté Toulon en fin de semaine dernière et a franchi Gibraltar au cours du week-end. Le bâtiment va rejoindre les eaux britanniques afin de participer à Formidable Shield, un important exercice organisé par la 6ème flotte américaine au large des côtes écossaises du 15 au 28 mai. Des moyens provenant de 10 nations alliées vont participer à ces manœuvres. A l’issue, le Forbin devrait faire une brève escale à Brest à la toute fin du mois puis retrouver la Méditerranée en juin.

Construit à Lorient par Naval Group dans le cadre du programme franco-italien Horizon, le Forbin a été mis en service en 2010, son sistership, le Chevalier Paul (actuellement déployé au Moyen-Orient avec le porte-avions Charles de Gaulle) suivant en 2011.

Plus grandes frégates de la flotte française, les FDA sont des bâtiments de 152.9 mètres de long pour 20.3 mètres de large et plus de 7000 tonnes de déplacement en charge. Leur armement comprend six lanceurs verticaux octuples pour 48 missiles surface-air (32 Aster 30 et 16 Aster 15), 8 missiles antinavire Exocet MM40, deux tourelles de 76 mm, trois canons télé-opérés de 20 mm, des mitrailleuses et deux tubes lance-torpilles (MU90). Les FDA sont dimensionnées pour pouvoir accueillir un hélicoptère Caïman Marine (NH90) mais embarquent généralement un Panther.

Basées à Toulon, ces frégates ont pour mission principale la défense aérienne de zone et la protection d’une unité précieuse, à commencer par le porte-avions ou des porte-hélicoptères amphibies.

- Voir notre reportage sur la FDA Forbin

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale