Aller au contenu principal

Quatrième des huit nouvelles frégates multi-missions (FREMM) de la Marine nationale, l’Auvergne, basée à Toulon depuis sa livraison par Naval Group en 2017, sera bien repositionnée sur la façade atlantique cette année. Elle devrait rejoindre Brest à la fin du mois de novembre, a appris Mer et Marine. Il y aura alors une permutation entre son équipage et celui de la Lorraine, huitième et dernière unité française du programme FREMM, qui a débuté ses essais depuis le chantier Naval Group de Lorient en février et sera livrée au dernier trimestre. Elle remplacera l’Auvergne à Toulon.

 

© FRANCIS JACQUOT

 

Chacun des deux grands ports métropolitains de la Marine nationale disposera alors de quatre FREMM, les deux dernières unités de la série (Alsace et Lorraine) aux capacités de défense aérienne renforcées, étant basées à Toulon, de même que les Provence et Languedoc. A Brest, l’Auvergne rejoindra l’Aquitaine, la Bretagne et la Normandie. 

En attendant son départ vers l’Atlantique, l’Auvergne compte un nouveau pacha. A l'occasion d'une cérémonie qui s'est déroulée à bord le 1er juillet, le vice-amiral d'escadre Xavier Baudouard, commandant la Force d'Action Navale, a fait reconnaître le capitaine de vaisseau Xavier Bagot comme commandant de la frégate. Il succède au CV Paul Merveilleux du Vignaux, qui était à la tête du bâtiment et de son

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale