Aller au contenu principal

Les autorités malaisiennes montrent leur détermination face aux actes de piraterie qui surviennent toujours dans leurs eaux. La marine vient en effet d’intégrer dans sa flotte le Bunga Mas Lima, un ancien porte-conteneurs reconverti en navire de support dans la lutte contre la piraterie.

Elle connaît déjà bien ce navire, construit à l’origine par l’armement malaisien MISC, puisqu’elle l’affrétait depuis 2009 dans le cadre de la lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden. Il a été rejoint, en 2011, par son sistership, le Bunga Mas Enam.

Le bâtiment, dont l’équipage était jusqu’ici civil, embarquait des militaires des trois armées malaisiennes pour escorter la flotte de commerce au large de la corne de l’Afrique. Pouvant mettre en oeuvre des hélicoptères, il a également été impliqué dans des missions d’exfiltrations de ressortissants et les recherches de l’épave du vol MH370.

Complètement repeint en gris, il est, depuis le 22 janvier, totalement armé par des militaires. Le Bunga Mas Lima va se consacrer à la surveillance des abords de la Malaisie et notamment le détroit de Malacca.

 

139357 bunga mas lima
© DROITS RESERVES

(DROITS RESERVES)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Divers