Aller au contenu principal

Les chantiers Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering (DSME) d’Okpo a procédé le 2 juin à la mise à l’eau du Daegu, première frégate du type FFX Batch II. Livrable fin 2017 à la marine sud-coréenne, ce bâtiment pourrait être suivi par sept sisterships, la commande du second n’étant toutefois pas encore notifiée (celle de la tête de série l’a été en décembre 2013 au travers d’un contrat de 306 millions de dollars).

Long de 122 mètres pour une largeur de 14 mètres et un déplacement d’environ 3600 tonnes en charge, le Daegu, qui sera armé par un équipage de 120 marins, pourra atteindre 30 nœuds. La propulsion, du type CODLOG (Combined dieseil or gas), comprend quatre diesels-générateurs et une turbine à gaz Rolls-Royce MT30.

 

83602 daewoo coree ffx batch II
© DSME

 

L’armement des FFX II comprendra 8 missiles antinavire, 16 missiles surface-air à lancement vertical, une tourelle de 127mm, un système multitubes Phalanx, de l’artillerie légère et 6 tubes lance-torpilles. Les bâtiments, qui seront dotés de moyens de détection sous-marine, embarqueront un hélicoptère de classe 10 tonnes.

Cette nouvelle classe de frégates suit celle des six FFX Batch I (Incheon), livrées à la flotte sud-coréenne par les chantiers Hyundai et STX entre 2013 et 2016. Longues de 114 mètres pour un déplacement de 3200 tonnes en charge, ces unités mettent en œuvre 8 missiles antinavire Hae Seong (version sud-coréenne du Harpoon américain), une tourelle de 127mm, un système surface-air RAM, un Phalanx, de l’artillerie légère et des torpilles. 

 

150024 coree incheon ffx I
© FORCES ARMEES SUD-COREENNES

La frégate Incheon du type FFX I (© FORCES ARMEES SUD-COREENES)

Aller plus loin

Rubriques
Défense