Aller au contenu principal

Le gouvernement roumain a décidé de suspendre, le 11 janvier, l’appel d’offres concernant la l’acquisition de quatre nouvelles corvettes. Un marché qui comprend également la refonte des deux ex-frégates britanniques du type 22 datant de 1987/88 et acquises en 2003 (ex-London devenue Regina Maria et ex-Coventry devenue Regele Ferdinand), ainsi que la création d’un centre d’entrainement des équipages et le développement d’un pôle de maintenance pour la flotte roumaine.

Après l’échec d’une première procédure d’acquisition lancée en 2016 et tombée à l’eau l’année suivante après des élections législatives, la Roumanie a rapidement relancé ce projet. La modernisation de sa

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group