Aller au contenu principal

Le premier bâtiment de formation maritime de navOcéan, filiale de DCI et Piriou, doit être mis à flot à Concarneau au mois de juillet. Après une période d’achèvement à quai et d’essais en mer, l’Almak sera livré en septembre et débutera dès le mois suivant son activité au profit des officiers élèves étrangers suivant à Brest une formation dispensée par DCI.  Le BFM servira notamment aux cadets koweïti présents à l’Ecole navale de Lanvéoc-Poulmic.

 

 

75583 almak
© DCI

Le BFM Almak en construction (© : DCI)

 

 

L’entrée en service de l’Almak est très attendue par Navfco, la branche navale du groupe DCI, qui a vu le nombre d’élèves étrangers suivant une formation d’officier de marine sensiblement augmenter à la rentrée dernière, avec environ 70 cadets supplémentaires. Ainsi, pour le seul CENOE (Cours Ecole Navale pour Officiers Etrangers), qui dure 4 ans, DCI compte actuellement 117 stagiaires. Alors que l’Almak va travailler en complément des moyens nautiques de la Marine nationale affectés aux écoles, le développement de l’activité de formation de DCI au profit des pays étrangers pourrait bien déboucher la construction de nouveaux BFM.

 

 

75585 almak
© PIRIOU

Vue du futur BFM Almak (© : PIRIOU)

 

 

Adoptant le design du P43, l’un des nouveaux patrouilleurs développés par Piriou, l’Almak mesure 44 mètres de long pour 9.6 mètres de large.  Armé par un équipage de 7 marins, il pourra embarquer une quinzaine d’élèves officiers et effectuera 35 à 40 semaines de navigation par an. Il pourra également servir à l’accueil de plongeurs stagiaires, ainsi qu’à des missions de surveillance de zone et des expérimentations à la mer d’équipements.

Aller plus loin

Rubriques
Défense