Aller au contenu principal

Basée à Brest et opérationnelle depuis 1990, la Somme, le plus récent et l’un des deux derniers bâtiments de commandement et de ravitaillement (BCR) de la flotte française, ne prendra finalement pas sa retraite en 2025. La Marine nationale a acté cet été son prolongement jusqu’en 2027, a appris Mer et Marine. Une décision qui vise à maintenir des capacités logistiques minimales et cela sur les deux grandes façades maritimes hexagonales, la Méditerranée et l’Atlantique, jusqu’à la livraison du troisième des quatre nouveaux bâtiments ravitailleurs de forces (BRF). Prévu pour entrer en flotte en 2027, le futur Emile Bertin remplacera à Brest la Somme, qui doit rester à la pointe Bretagne jusqu’à la fin de sa carrière. Les deux premiers BRF, les Jacques Chevallier et Jacques Stosskopf, ainsi que le quatrième, qui sera nommé Gustave Zédé, seront quant à eux basés à Toulon. La tête de série, en achèvement à flot aux Chantiers de l’Atlantique, à Saint-Nazaire, réalisera ses essais en mer cet hiver et doit rejoindre fin mars la base navale varoise en vue d’une livraison à la Marine nationale à l’été 2023. Le Jacques Stosskopf doit le rejoindre en 2025 et le Gustave Zédé en 2029.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale