Aller au contenu principal

Dans le cadre de la préparation du programme CHOF (capacité hydro-océanographique future) qui permettra de remplacer les Lapérouse, Borda et Laplace, bâtiments hydrographiques du type BH2 mis en service en 1988/89, la Marine nationale et le Shom ont annoncé avoir expérimenté le système DriX. Ce drone de surface (Unmanned Surface Vehicle – USV), développé par iXblue notamment pour des missions hydrographiques, est pour mémoire réalisé par le chantier du groupe à La Ciotat. Une dizaine d’engins de ce type ont été produits depuis 2017 ou sont en cours de construction, l’un d’eux étant exclusivement employé à des fins de R&D par iXblue, qui en opère lui-même trois autres au profit de différents clients via sa division Sea Operations.

Entièrement réalisé en composite, le Drix, qui présente une masse d’1.4 tonne, se présente sous la forme d’une coque de 7.7 mètres de long pour 70 centimètres de large surmontée d’un mât et, sous l’eau, d’une gondole servant de quille dans laquelle

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale iXblue