Aller au contenu principal

Le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) D’Entrecasteaux a vu sa passerelle sérieusement endommagée par un incendie, dans la nuit du 14 au 15 juillet, alors qu’il se trouvait dans la base navale de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. L’alerte a été donnée à 23H37 (heure locale) alors que le bâtiment, armé en temps normal par 24 membres d’équipage et qui venait de rentrer d’un stage d’entrainement, n’avait à son bord qu’une équipe de service. Les marins ont cependant été « très réactifs, ont eu les bons réflexes grâce à l’entrainement » et ont « rapidement reçu l’aide des marins-pompiers de Nouméa, des équipages du Vendémiaire et de La Glorieuse, ainsi que d’autres marins de la base navale », explique l’état-major de la Marine nationale à Mer et Marine. Le feu a été circonscrit à la passerelle et finalement maîtrisé environ une heure après l’alerte, c’est-à-dire assez rapidement. Mais il a provoqué de gros dégâts : « environ 40% de la passerelle est détruite, dont tous les équipements de navigation ». Ce qui signifie une longue immobilisation pour le BSAOM, sur lequel de gros travaux de réparation vont devoir être entrepris. Une situation d’autant plus ennuyeuse sur le plan opérationnel que le d’Entrecasteaux était en ce moment le seul bâtiment hauturier de la Marine nationale apte à prendre la mer en Nouvelle-Calédonie. Pour ce qui est de l’origine du sinistre, le feu s’est apparemment déclaré sur le pupitre du barreur-veilleur : « une enquête technique et des analyses sont en cours. Le départ de feu est cependant probablement d’origine électrique ». A l’Etat-major, on soupçonne « une défaillance technique d’un onduleur sur un équipement de navigation ».

Construit à Concarneau et livré en 2016, le D’Entrecasteaux est le premier des quatre BSAOM (ex-B2M) de la Marine nationale, des bâtiments de 65 mètres de long et 2300 tonnes en charge très polyvalents et spécialement conçus pour opérer dans les vastes étendues maritimes des territoires ultramarins. Deux autres unités de ce type, le Bougainville et le Champlain, ont été mises en service en 2017 en Polynésie française et à La Réunion. Quant au quatrième, le Dumont d’Urville, il avait été commandé à Kership un peu plus tard, en janvier 2017, et a débuté sa carrière aux Antilles à l’été 2019.

- Voir notre reportage réalisé en 2016 sur le D'Entrecasteaux

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale