Aller au contenu principal

Moins de trois semaines après son départ de Brest pour rejoindre la mer du Nord, le groupe aéronaval emmené par le porte-avions Charles de Gaulle est repassé en Atlantique le 5 avril. A l’issue de la descente de la Manche, deux unités du GAN doivent rallier ce lundi la base navale brestoise pour une escale logistique de 24 heures. Il s’agit de la de la frégate de défense aérienne Chevalier Paul et du bâtiment de commandement et de ravitaillement Somme. « Cet arrêt logistique prévoit l’approvisionnement de plusieurs tonnes de vivres frais, du matériel technique naval et aéronautique et du carburant, permettant au porte-avions et à ses escorteurs d’évoluer plusieurs dizaines de jours en autonomie. Le matériel embarqué à bord du BCR Somme sera ensuite transbordé sur le porte-avions et ses escorteurs lors de

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale