Aller au contenu principal

La Garonne, quatrième et dernier bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM, ex-BSAH) de la Marine nationale, a été admise au service actif hier. Les deux premières unités de la série, la Loire et le Rhône, ont vu leur ASA prononcée en 2018, celle de la Seine intervenant en juillet dernier. La Garonne est basée à Brest, comme le Rhône, les deux autres étant stationnés à Toulon. 

Construits par le chantier Piriou de Concarneau, les BSAM sont des bâtiments de 70.3 mètres de long pour une largeur de 15.8 mètres et un tirant d’eau de 5 mètres, leur déplacement atteignant 2960 tonnes en charge. Capables d’atteindre 14 nœuds, ils sont armés par deux équipages de 17 marins se relayant à bord tous les quatre mois (ce qui permet d'assurer 200 jours de mer par an).

Ils sont conçus pour le soutien des forces navales (unités de surface et sous-marins), en France ou à l’étranger, les travaux maritimes et la sauvegarde des biens et des personnes. Les BSAM remplacent les anciens remorqueurs Tenace (1973-2018), Malabar (1976-2016) et Revi (1984-2016), ainsi que les bâtiments de soutien de région Chevreuil (1977-2018), Gazelle (1978-2018) et Élan (1978-2019).

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale