Aller au contenu principal

De retour de l’exercice Formidable Shield au large des côtes britanniques, au cours duquel il a notamment intercepté avec succès, le 21 mai, une cible supersonique volant à plus de 3000 km/h avec un missile Aster 30, le Forbin a fait une brève escale à Brest, un port qu’il ne fréquente pas souvent. Arrivée samedi en fin d’après-midi, la frégate de défense aérienne, basée comme sa jumelle le Chevalier Paul à Toulon, est repartie dès lundi matin. Elle va rejoindre prochainement la Grande Bleue, où elle poursuivra sa mission, normalement vers la Méditerranée orientale.

 

 

Plus grandes frégates de la flotte française, les FDA sont des bâtiments de 152.9 mètres de long pour 20.3 mètres de large et plus de 7000 tonnes de déplacement en charge. Leur armement comprend six lanceurs verticaux octuples pour 48 missiles surface-air (32 Aster 30 et 16 Aster 15), 8 missiles antinavire Exocet MM40, deux tourelles de 76 mm, trois canons télé-opérés de 20 mm, des mitrailleuses et deux tubes lance-torpilles (MU90). Les FDA sont dimensionnées pour pouvoir accueillir un hélicoptère Caïman Marine (NH90) mais embarquent généralement un Panther.

Basées à Toulon, ces frégates ont pour mission principale la défense aérienne de zone et la protection d’une unité précieuse, à commencer par le porte-avions ou des porte-hélicoptères amphibies.

- Voir notre reportage sur la FDA Forbin

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

253200 forbin
© BERNARD PREZELIN

Le Forbin à Brest lundi (© BERNARD PREZELIN)

 

Diaporama orphelin : container

 

253203 forbin
© BERNARD PREZELIN

Le Forbin à Brest lundi (© BERNARD PREZELIN)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale