Aller au contenu principal

La frégate de défense aérienne Forbin a été contrainte de regagner Toulon prématurément en raison d'un problème sur son appareil propulsif. Le bâtiment effectuait un stage de Remise à niveau opérationnel (RANO), consécutif aux changements d'équipage intervenu durant la période estivale (dont le commandant), lorsqu'un souci est intervenu sur l'une de ses deux lignes d'arbres. « La frégate a regagné le 13 septembre la base navale de Toulon, son port d'attache, pour une vérification technique sur son système de propulsion. Une analyse est actuellement en cours pour déterminer les origines de l'anomalie », explique la Marine nationale. Les résultats des analyses, en cours dans le port varois, devraient permettre de connaître, dans les prochains jours, la nature de cette « anomalie » et les éventuelles interventions techniques permettant d'y remédier. Construit par DCNS sur son site de Lorient, le Forbin est la première des quatre frégates franco-italiennes du programme Horizon. Admis au service actif en octobre 2010, ce bâtiment, long de 152.9 mètres pour un déplacement de 7000 tonnes en charge, est, avec son sistership le Chevalier Paul, la puissante frégate de la Marine nationale.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale