Aller au contenu principal

Le porte-avions Charles de Gaulle et son escorte, armés par 3200 marins, ont, comme prévu, appareillé de Toulon hier matin dans le cadre de la mission Clemenceau. Premier déploiement du groupe aéronaval français depuis la fin 2016, le Charles de Gaulle ayant entretemps bénéficié de sa refonte à mi-vie, cette mission va conduire la Task Force 473 en Méditerranée, mer Rouge, océan Indien et jusqu’en Asie du sud-est, avec une escale prévue en juin à Singapour.

 

204540 cdg forbin
© MER ET MARINE- FRANCIS JACQUOT

La frégate Forbin quittant Toulon hier matin (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

Diaporama orphelin : container

 

204538 cdg forbin
© JEAN-CLAUDE BELLONNE

Le Charles de Gaulle quittant Toulon hier matin (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

204536 cdg clemenceau 2019
© DR

 

Sauf impératif opérationnel, le retour du GAN à Toulon est prévu en juillet. « Ce déploiement de longue durée s’appuie sur les capacités uniques offertes par le porte-avions pour approfondir la connaissance des zones traversées et y tisser des liens de coopération avec les partenaires locaux (fonction stratégique « connaissance / anticipation »). Le groupe aéronaval y assurera une présence opérationnelle, réactive et adaptable, en mesure d’intervenir face aux enjeux de sécurité régionaux. L’intégration de moyens alliés dans ce dispositif permettra d’en optimiser les capacités dans le cadre d’un engagement conjoint, tout en renforçant leur interopérabilité. Capacité de prévention et d’intervention robuste, le groupe aéronaval contribuera également à faire vivre la coopération bilatérale avec la plupart des pays partenaires riverains de son parcours », explique la Marine nationale.

La TF 473 comprend de puissants moyens, avec comme épine dorsale le Charles de Gaulle, qui embarque pour cette mission un groupe aérien embarqué comprenant 20 avions de combat Rafale Marine, deux avions de guet aérien Hawkeye et trois hélicoptères (un Caïman Marine et deux Dauphin Pedro).

 

Diaporama orphelin : container

 

203791 cdg
© MARINE NATIONALE - LISA BESSODES

Le Charles de Gaulle pendant l'exercice FANAL en février (© MARINE NATIONALE - LISA BESSODES)

 

Le groupe d’escorte est constitué d’un sous-marin nucléaire d’attaque, de la frégate de défense aérienne Forbin et de la frégate multi-missions Provence, d’autres unités françaises déjà déployées (comme le Latouche-Tréville et le Languedoc) allant s’y ajouter temporairement au fil de la progression du GAN. Ce dernier sera également soutenu par un avion de patrouille maritime Atlantique 2 qui sera déployé à plusieurs reprises, le soutien logistique étant assuré par le bâtiment de commandement et de ravitaillement Marne. Le GAN intègre également des unités étrangères, avec pour ce début de mission les frégates Niels Juel (Danemark) et Corte Real (Portugal) arrivées en fin de semaine dernière à Toulon et elles-aussi parties hier matin. En cours de mission, d’autres forces alliées rallieront le groupe aéronaval, en particulier des bâtiments de l’US Navy, de la Royal Navy et de la marine australienne.

Concernant les moyens aériens des bâtiments d'escorte français, on notera que la FDA Forbin embarque un hélicoptère Panther, les FREMM Provence et Languedoc un Caïman chacune, alors que la frégate anti-sous-marine Latouche-Tréville dispose à son bord de deux Lynx mais un seul équipage.  

 

Diaporama orphelin : container

 

204377 danemark niels juel
© JEAN-CLAUDE BELLONNE

La frégate danoise Niels Juel (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

204732 danemark niels juel
© DR

La frégate danoise Niels Juel (© FORSVARET)

204372 portugal corte real
© JEAN-CLAUDE BELLONNE

La frégate portugaise Corte Real (© JEAN-CLAUDE BELLONNE)

203786 cdg fanal
© MARINE NATIONALE - YOANN LETOURNEAU

Le BCR Marne avec le Charles de Gaulle (© MARINE NATIONALE - YOANN LETOURNEAU)

204541 cdg forbin
© MER ET MARINE- FRANCIS JACQUOT

La FDA Forbin  (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale