Aller au contenu principal

Vendredi 29 juillet au petit matin, deux des trois bâtiments du groupe école de la Force maritime d'autodéfense japonaise sont arrivés à Brest, en escale pour le week-end.

Il s'agit des destroyers Asagiri et Setoyuki, tous les deux convertis pour accueillir les officiers élèves de la marine nippone. La troisième unité de la formation, le navire-école Kashima, fait quant à lui escale à Londres.

Plusieurs manifestations et cérémonies marqueront la visite des Asagiri et Setoyuki à Brest, parmi lesquelles des dépôts de gerbes au mémorial de la Pointe Saint-Mathieu, dédié aux marins péris en mer et au cimetière de Kerfautras où reposent les dépouilles des marins du cargo japonais Nagata-Maru, torpillé le 30 novembre 1916 par un sous-marin allemand au large d'Ouessant.     

 

Diaporama

153618 japon asagiri
© MICHEL FLOCH

L'Asagiri (© : MICHEL FLOCH)

Aller plus loin

Rubriques
Défense