Aller au contenu principal

Après avoir escorté le transport de chalands de débarquement Siroco, qui a acheminé en Jordanie du matériel destiné notamment au détachement de Mirage 2000 déployé dans ce pays dans le cadre de l’opération Chammal contre le groupe terroriste Daech, la frégate Guépratte a intégré Enduring Freedom. Via la Task Force 150, cette opération internationale, lancée après les attentats du 11 septembre 2011, vise à lutter en mer Rouge et au nord de l’océan Indien contre le terrorisme mais aussi les trafics illicites. « Ces trafics, qui financent le terrorisme mondial, sont en effet source d’instabilité dans ces régions traversées par les plus importantes routes commerciales au monde », rappelle l’Etat-major des armées, qui précise que la présence du Guépratte au sein de la TF 150 « permettra également la collecte de renseignements, afin d’améliorer sa connaissance des différentes activités dans ces zones sensibles, tout en promouvant la coopération régionale avec les forces des Etats riverains ».

 

90907 revue navale siroco
© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE

Le Siroco (© MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

 

En mission en Méditerranée orientale au cours des semaines précédentes, le Guépratte avait rejoint le Siroco au large des côtes égyptiennes le 25 novembre. Les deux bâtiments ont ensuite franchi le canal de Suez pour rejoindre le port jordanien d’Aqaba, où le TCD a livré le matériel chargé à Toulon. Le transit retour du Siroco jusqu’à son arrivée en Méditerranée a également été couvert par la frégate, qui a assuré son escorte jusqu’au 4 décembre. Elle a ensuite franchi de nouveau Suez, pour la troisième fois en une dizaine de jours, afin mettre le cap au sud. 

 

96683 guepratte
© EMA

Le Guépratte dans les eaux jordaniennes (© EMA)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale