Aller au contenu principal

Les chasseurs de mines Andromède et Aigle ont pris place sur le cargo Jumbo Jubilee, qui doit appareiller aujourd’hui de Brest pour rejoindre le golfe Persique. Après un transit d’environ trois semaines, les deux bâtiments de la Marine nationale seront débarqués et remis en configuration opérationnelle pour une mission de plusieurs mois dans la région. Intervenant généralement tous les deux ans, ce déploiement d’un groupe de guerre des mines au Moyen-Orient vise à entretenir la connaissance des fonds marins de la région et maintenir la coopération avec les marines alliées.

 

74058 jumbo jubilee cmt
© MARINE NATIONALE

Le Sagittaire débarqué à Abu Dhabi en avril 2013 (© MARINE NATIONALE)

 

C’est en 2013 que, pour la première fois, la Marine nationale avait opté pour un navire de commerce afin de convoyer ses chasseurs de mines tripartites (CMT) vers le Golfe. Une décision jugée plus économique et pratique qu’un déploiement traditionnel, où les unités doivent parcourir une très longue distance et, compte tenu de leur faible autonomie, doivent être soutenues par un bâtiment logistique. Cette solution avait été testée en 2011, lorsque le bâtiment de commandement et de ravitaillement Var avait accueilli l’état-major de la force de guerre des mines et accompagné les deux CMT déployés cette année là dans la région du Golfe. Le concept, validé, n’est pas abandonné car il permet de pouvoir projeter une force mobile partout dans le monde. Mais, dans le cadre du Moyen-Orient, la France peut s’appuyer sur ses implantations à Abu Dhabi et à Djibouti pour assurer le soutien des chasseurs. Le transport par cargo constitue donc une solution plus avantageuse en termes de coûts et d’économie de potentiel, tant au niveau des équipages que du matériel. Pour cette mission, quelques 130 marins sont mobilisés, dont 18 membres de l'état-major et 12 plongeurs-démineurs. 

 

77685 sagittaire jumbo jubilee
© MARINE NATIONALE

Le Sagittaire remis à l'eau à Abu Dhabi en avril 2013 (© MARINE NATIONALE)

 

Comme en 2013, c’est la compagnie française Marfret, via sa division Services Maritimes Industriels Spécialisés (SMIS), qui a été chargée d’assurer l’opération de transport. Elle a notamment réutilisé des bers spécialement réalisés en 2013 pour supporter les coques de 51 mètres de long et d’un poids d’environ 600 tonnes (voir notre article de l’époque sur la technicité de cette opération de chargement). Il s’agissait alors de déployer le Sagittaire et le Pégase, qui avaient quitté Brest en mars et avaient regagné la pointe Bretagne au mois d’août. Un convoyage déjà assuré par le Jumbo Jubilee, un navire de 145 mètres spécialisé dans le transport de colis lourds avec ses deux grues d’une capacité de levage de 900 tonnes. Les CMT avaient été débarqués et rembarqués dans la base navale française d’Abu Dhabi. 

 

73155 jumbo chasseurs
© DROITS RESERBES

Chargement à Brest d'un CMT en 2013 (© DR)

 

73138 jumbo jubilee
© MICHEL FLOCH

Départ de Brest en mars 2013 (© MICHEL FLOCH)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Marfret