Aller au contenu principal

Après une escale au Havre, le bâtiment d’essais et de mesure Monge appareille ce matin pour remonter la Seine jusqu’à Rouen, où il participe à l’Armada, évènement au cours duquel il sera ouvert à la visite. L’occasion pour le public de découvrir ce navire unique en Europe, le plus grand de la  flotte française après le porte-avions Charles de Gaulle. Un bâtiment méconnu dont la mission principale est de recueillir des données et mesures lors des essais de missiles balistiques tirés par les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Il dispose, à cet effet, de nombreux équipements électroniques, dont de grands radars de trajectographie et une station de télémesure.  

 

 

75878 monge
© GUILLAUME RUEDA

Le BEM Monge arrivant au Havre (© GUILLAUME RUEDA)

 

 

Basé à Brest, le Monge a été construit par les chantiers de Saint-Nazaire et mis en service en 1992. Long de 225.6 mètres pour une largeur de 24.8 mètres, il présente un déplacement de 21.400 tonnes en charge. Capable d’atteindre la vitesse de 16 nœuds, il dispose d’une très grande autonomie, soit 15.000 milles à 15 nœuds. Le BEM est armé par un équipage de 120 marins et peut accueillir 90 scientifiques.

 

 

75877 monge
© GUILLAUME RUEDA

Le BEM Monge arrivant au Havre (© GUILLAUME RUEDA)

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale