Aller au contenu principal

Le célèbre bâtiment amiral de la 6ème flotte américaine en Méditerranée, l’USS Mount Whitney, est arrivé dans le port italien de Gênes le 27 août pour son traditionnel arrêt technique de l’année, qui va être réalisé au chantier San Giorgio del Porto. Il y était resté trois mois fin 2020 pour sa dernière période de maintenance et mise à niveau.

 

Diaporama orphelin : container

 

259909 USS Mount Whitney
© GIORGIO ARRA

L'USS Mount Whitney arrivant à Gênes le 27 août (© GIORGIO ARRA)

 

Appelé à rester normalement en service jusqu’à la fin de la décennie, le LCC-20 fête cette année ses 60 ans de carrière. Opérationnel depuis 1971, l’USS Mount Whitney mesure 194 mètres de long pour une largeur de 32.9 mètres, son déplacement étant de plus de 19.000 tonnes en charge.  Modernisé à plusieurs reprises depuis son entrée en flotte, il dispose d’importantes infrastructures de commandement et de puissants moyens de communication. Armé par le Military Sealift Command, avec un équipage d’environ 300 marins, il peut accueillir un état-major de 250 personnes, ainsi qu'un contingent de 210 Marines.

La marine américaine compte un second bâtiment de commandement du même type, l'USS Blue Ridge, en service depuis 1970 et qui est le navire amiral de la 7ème Flotte (Pacifique ouest). L'US Navy prévoyait de les désarmer en 2010 et 2011 pour les remplacer par des bâtiments de nouvelle génération appelés Joint Command Control Ships (JCCS). Le projet a néanmoins été ajourné pour des questions budgétaires. Les deux bateaux devraient être prolongés jusqu’en 2029 au moins.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
US Navy / US Coast Guard