Aller au contenu principal

L’Artemis, nouveau bâtiment collecteur de renseignements de la marine suédoise, est toujours en achèvement à flot, a constaté Mer et Marine. Commandé en avril 2017 au groupe Saab, ce navire a vu la construction de sa coque sous-traitée au chantier polonais Nauta, de Gdynia, où elle a été mise sur cale en juin 2018 et mise à l’eau en avril 2019. La coque a ensuite été remorquée au chantier Saab de Karlskrona pour être équipée, notamment de ses systèmes militaires. Mais elle n’y est arrivée qu’en février 2021 et pas au niveau de finition prévu à l’origine. Le programme a en effet pris beaucoup du retard puisque l’Artemis devait être initialement opérationnel en 2020. La crise sanitaire et les difficultés financières rencontrées par le chantier polonais ont été mises en avant par le gouvernement suédois l’an dernier.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine suédoise Saab Kockums