Aller au contenu principal

La marine pakistanaise a annoncé le 8 novembre avoir pris livraison du Tughril, première des quatre frégates du type 054A/P commandées en 2017 à la Chine. Un bâtiment construit par le chantier Hudong Zhonghua (groupe CSSC), près de Shanghai, où il avait été mis à l’eau en août 2020. Les seconde et troisième frégates pakistanaises sont quant à elles en achèvement à flot depuis janvier et août de cette année. Ces bâtiments de 134 mètres de long pour 16 de large et près de 4000 tonnes de déplacement en charge sont notamment équipés pour la lutte anti-sous-marine, avec un sonar de coque et une antenne remorquée. Dans la marine chinoise, où 30 frégates de ce type ont été mises en service depuis 2008, ce modèle est équipé d’un système surface-air HQ-16 (32 missiles à lancement vertical), 8 missiles antinavire C 803, une tourelle de 76 mm, deux systèmes multitubes, de l’artillerie légère et 6 tubes lance-torpilles. Les bâtiments peuvent également embarquer un hélicoptère. Ces nouvelles unités, qui complèteront au sein de la flotte pakistanaise quatre premières frégates de conception chinoise du type 053 livrées entre 2009 et 2013, devraient remplacer les Tariq, Khaibar, Tippu Sultan et Shah Jahan. Il s'agit de quatre des six ex-frégates britanniques du type 21 datant des années 70 et achetées en 1993 au Royaume-Uni. Deux ont déjà été désarmées en 2013 et 2014.  

 

167617 pakistan
© US NAVY

Le Tippu Sultan, ex-HMS Avenger, l'une des six T21 britanniques acquises par le Pakistan en 1993 (© : US NAVY)

 

Pendant ce temps, le programme des nouvelles corvettes pakistanaises de la famille Milgem, développée par la Turquie, se poursuit. Alors que la tête de série a été lancée le 15 août dernier aux chantiers d’Istanbul, la quatrième a été mise sur cale à l’arsenal de Karachi, a annoncé la marine pakistanaise le 5 novembre. Elle y est réalisée en transfert de technologie, avec l'assistance technique turque, tout comme la seconde unité de cette classe, dont l’assemblage a débuté en octobre 2020. La troisième corvette est quant à elle produite en Turquie, les quatre bâtiments devant être livrés entre 2022 et 2024.

 

239410 milgem pakistan
© DR

 

Ces corvettes d’une centaine de mètres et de 2400 tonnes en charge mettront notamment en œuvre un système surface-air (16 cellules de lancement vertical), six missiles antinavire, un canon de 76 mm, des tubes lance-torpilles et un hélicoptère.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense