Aller au contenu principal

Le 6 juin dernier, la marine péruvienne a réceptionné son nouveau transport de chalands de débarquement (TCD), en présence du président du Pérou, Martín Vizcarra. Désigné comme étant un "navire polyvalent", il prend le nom de Pisco. Il s’agit d’un bâtiment de classe Makassar, conçu à l'origine par le coréen Daesun Shipbuilding & Engineering pour le compte de l'Indonésie.

 

190420 BAP Pisco réception juin 2018
© MINISTERE DE LA DEFENSE PERUVIEN

Cérémonie du 6 juin (© MINISTERE DE LA DEFENSE PERUVIEN)

190424 BAP Pisco réception juin 2018
© MINISTERE DE LA DEFENSE PERUVIEN

(© MINISTERE DE LA DEFENSE PERUVIEN)

 

Pour mémoire, en 2012 le ministère de la Défense du Pérou avait pris commande de deux TCD devant être construits localement par Servicios Industriales de la Marina S.A. (SIMA), l’établissement industriel de la marine. Le Pisco a été mis sur cale en 2013 et lancé en 2017. Il sera suivi d’un sistership, le Paita. Les deux unités remplaceront les Callao et Eten, des anciens LST américains de classe Terrebonne Parish, acquis dans les années 1980.

 

190426 LST Callao
© MINISTERE DE LA DEFENSE PERUVIEN

Le LST Callao a été lancé en 1953 sous le nom d'USS Washoe County (© MINISTERE DE LA DEFENSE PERUVIEN)

 

Le Pisco mesure 122 mètres de long pour 22 mètres de large et affiche un déplacement de près de 12.000 tonnes en charge. Capable d'atteindre la vitesse de 16 noeuds et de franchir 7500 milles à 13 noeuds, il dispose d’un radier permettant d’abriter deux chalands de débarquement, peut emporter plus de 2800 tonnes de matériel (dont des véhicules blindés), 450 hommes de troupe et compte une vaste plateforme pour deux à trois hélicoptères. En dehors des opérations de projection de force, ce TCD, doté d’infrastructures de commandement et d’un hôpital embarqué, peut servir aux missions humanitaires suite, par exemple, à une catastrophe naturelle. L’armement du Pisco est pour l’instant composé de canons doubles de 40mm OTO Breda prélevés sur l’antédiluvien croiseur Almirante Grau (ex-De Ruyter néerlandais). Des mitrailleuses téléopérées pourraient être ajoutées selon la presse locale.

 

Diaporama

Les TCD commandés par le Pérou sont issus de la classe Makassar, dont quatre sont en service en Indonésie, les Makassar, Surabaya, Banjarmasin et Banda Aceh. Une version dérivée pour les Philippines a aussi vu le jour avec deux bâtiments, les Tarlac et Davao del Sur.

 

72887 makassar indonesie
© MARINE INDONESIENNE

Le Makassar (© MARINE INDONESIENNE)

Aller plus loin

Rubriques
Défense