Aller au contenu principal

Le Trieste, nouveau porte-hélicoptères d’assaut (Landing Helicopter Dock – LHD) de la marine italienne a quitté vendredi la baie de la Spezia pour rejoindre la Sicile, où il va passer en cale sèche au chantier Fincantieri de Palerme. Un arrêt technique programmé qui ne pouvait être réalisé par le site de Muggiano, qui pilote l’achèvement du bâtiment mais ne dispose pas d’infrastructure pour mettre au sec une plateforme aussi grande.

 

260303 trieste lhd marina italie
© GIORGIO ARRA

Le Trieste partant pour Palerme le 3 août (© : GIORGIO ARRA)

260304 trieste lhd marina italie
© GIORGIO ARRA

Le Trieste partant pour Palerme le 3 août (© : GIORGIO ARRA)

 

Plus gros navire de guerre construit en Italie depuis la seconde guerre mondiale, le Trieste présente une longueur totale de près de 245 mètres (214 entre perpendiculaires), pour une largeur de 36 mètres au niveau du pont d’envol et un déplacement en charge de 33.000 tonnes. Sa coque, réalisée par le chantier Fincantieri de Castellammare di Stabia, près de Naples, a été lancée le 25 mai 2019. Elle a ensuite été remorquée pour armement vers un autre site du constructeur italien, celui de Muggiano, dans la baie de la Spezia. Le LHD, qui a effectué le mois dernier sa première campagne d’essais en mer, doit être livré d’ici l’été 2022 à la Marina militare.

- Voir notre article détaillé sur le Trieste

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine Italienne Fincantieri