Aller au contenu principal

Initiés fin mars suite avec son déplacement du chantier Mazagon Dock Limited à la base navale de Mumbai, les essais en mer du Kalvari viennent réellement de débuter. La tête de série du programme Scorpene Inde a appareillé dimanche 1er mai pour une première sortie. Une fois en pleine mer, au-delà du chenal de sortie de l’immense baie de Mumbai, le Kalvari a réalisé en surface des essais de propulsion jusqu’à 10 nœuds et des tests d’arrêt d’urgence et de manœuvrabilité. A l’issue de ces premiers milles, qui se sont parfaitement déroulés dit-on, le bâtiment est rentré le soir même. Les prochains essais porteront sur une plongée statique, qui permettra en particulier de valider définitivement la pesée du sous-marin.

 

 

A l’issue de l’ensemble de ses essais, le Kalvari doit être livré à partir de septembre à la marine indienne. Il sera rapidement suivi par ses cinq sisterships, dont la construction progresse chez MDL. Le rythme de production est en effet d’un sous-marin tous les 9 mois, la dernière unité devant être achevée d'ici 2020.

Pour mémoire, ces bâtiments, commandés en 2005 à la France, sont réalisés en transfert de technologie par les chantiers indiens, soutenus par DCNS, concepteur du Scorpene. Un partenariat qui a permis de remettre à niveau l’outil industriel de Mazagon Dock Limited et développer son savoir-faire, ainsi que celui de ses fournisseurs, dans la réalisation de sous-marins modernes et de leurs équipements. Afin de préserver ses compétences, MDL est d’ailleurs en discussion avec le gouvernement indien pour prolonger la série des Scorpene.  

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Naval Group Marine indienne