Aller au contenu principal

Le premier hélicoptère de série du type Wildcat HMA Mk2 devant être livré à la Royal Navy a réalisé son premier vol depuis Yeovil, dans le Somerset. C’est ce qu’a annoncé hier le ministère britannique de la Défense. Version totalement remise à neuf du Lynx, l’AW159 Wildcat, produit par AugustaWestland, doit entrer en service en 2015 au sein de la Royal Navy, où il remplacera le Lynx Mk8.

Alors que le prototype de cet appareil a volé pour la première fois en 2009 et que la version navalisée a réalisé ses premiers appontages sur frégate en 2012, les essais se poursuivent en vue de qualifier le nouvel hélicoptère. Le Wildcat a été commandé à 62 exemplaires, 28 machines destinées aux assauts maritimes devant être produites pour la Royal Navy.

 

 

71287 royal navy wildcat
© ROYAL NAVY

Le premier Wildcat de la Royal Navy s'envole (© ROYAL NAVY)

 

Reprenant une cellule modernisée du Lynx, le Wildcat offre des capacités bien supérieures à celles de son aîné. En termes de motorisation, il dispose de deux turbines CTS800-4N de Rolls-Royce, 36% plus puissantes. Doté d'un radar panoramique, d'une boule FLIR avec caméra TV et infrarouge, ainsi que d’une désignation laser, l'AW159 pourra mettre en oeuvre le futur missile antinavire FASGW, des torpilles Sting Ray, une mitrailleuse de 12.7mm ou un affût de 20mm. Il sera également équipé de contre-mesures, comprenant notamment des leurres. Dans sa version navale, le Wildcat pourra mener des missions de surveillance et d'assaut en haute mer ou en zone côtière.

 

71286 royal navy wildcat
© ROYAL NAVY

Le premier Wildcat de la Royal Navy s'envole  (© ROYAL NAVY)

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Royal Navy