Aller au contenu principal

Retour aux sources pour le patrouilleur de service public Pluvier, basé à Cherbourg et qui a retrouvé son constructeur, dans le cadre d'un arrêt technique débuté mi-avril. Le bâtiment a été mis au sec chez CMN, où il avait été lancé en décembre 1996. Le chantier travaille pour le compte de la société Wistream, en charge du maintien en condition opérationnelle (MCO) des bâtiments de la marine basés à la pointe du Cotentin.

 

Diaporama orphelin : container

 

CMN va réaliser une grande partie de l’arrêt technique du Pluvier, avec des opérations de maintenance impliquant des travaux de mécanique, de soudage, d’électricité, de serrurerie, de menuiserie ou encore de peinture. Sont notamment prévus le démontage des lignes d’arbres, des changements de tôles sur le pont, le démontage de la porte arrière et du guindeau, la vérification des installations techniques, des interventions sur les moteurs et réducteurs… En plus de CMN, une vingtaine d'entreprises locales sont associées à ce carénage. A l’issue, la remise à l’eau du patrouilleur est prévue en juin.

Le Pluvier est le dernier des trois PSP du type OPV 54, tous mis en service en 1997 et basés à Cherbourg où ils assurent des missions de surveillance et de protection des eaux et approches maritimes françaises.

La tête de série, le Flamant, ainsi que le Pluvier, ont été construits par CMN, alors que le Cormoran a vu le jour à Lorient dans l’ancien chantier Leroux Naval. Longs de 54 mètres pour une largeur de 10 mètres et un déplacement de 390 tonnes en charge, les PSP disposent de mitrailleuses de 12.7 mm et peuvent mettre en œuvre un semi-rigide d’intervention de 7 mètres via un radier à la poupe. Ils sont armés alternativement par deux équipages d'une vingtaine de marins (le passage au double équipage a été effectué en 2019 pour le Flamant, en 2020 pour le Cormoran et doit l'être cet été pour le Pluvier)

Comme les anciens avisos, ces bâtiments doivent être remplacés d’ici 2030 par les nouveaux patrouilleurs océaniques (PO).

- Voir notre reportage à bord du PSP Pluvier

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Constructions Mécaniques de Normandie (CMN)