Aller au contenu principal

Mis à l’eau en avril 2017, le HMS Audacious, quatrième des sept nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque britanniques, a réalisé la semaine dernière sa première immersion devant le chantier BAE Systems de Barrow-in-Furness. Une plongée statique qui a notamment permis de mesurer avec précision le poids du sous-marin ainsi que son centre de gravité. 

 

180803 astute audacious
© ROYAL NAVY

Le HMS Audacious juste avant sa plongée statique (© ROYAL NAVY)

180801 astute audacious
© ROYAL NAVY

Le HMS Audacious effectuant sa plongée statique (© ROYAL NAVY)

 

A l’issue de ses essais en mer, programmés plus tard cette année, le HMS Audacious sera livré à la Royal Navy et y retrouvera ses trois aînés, les HMS Astute, HMS Ambush et HMS Artful, respectivement mis en service en août 2010, septembre 2012 et mars 2016.

Le bâtiment suivant, le HMS Anson, est en cours de construction, de même que les futurs HMS Agamemnon et le dernier sous-marin de cette série, qui devrait être baptisé HMS Ajax. Ils devraient rallier la flotte britannique d’ici 2024 et achever le renouvellement des sept SNA du type Trafalgar, dont il ne reste plus que trois unités en service (HMS Trenchant, HMS Talent, HMS Triumph) depuis le retrait du HMS Torbey en juillet 2017.

 

172019 astute
© ROYAL NAVY

SNA du tyoe Astute (© ROYAL NAVY)

 

Plus grands SNA réalisés jusqu’ici en Europe, les Astute présentent une longueur de 97 mètres et un déplacement de 7800 tonnes en plongée. Capables d’atteindre la vitesse de 29 noeuds, ils sont armés par un équipage de 98 sous-mariniers et peuvent mettre en oeuvre des forces spéciales (logements pour 11 passagers). Dotés de 6 tubes de 533mm, ils embarquent jusqu'à 38 armes (torpilles Spearfish et missiles Tomahawk). Ces sous-marins sont dotés d’un nouveau système de combat développé par BAE Systems, le CCS, ainsi qu’une suite sonar fournie par Thales et comprenant notamment une antenne 2076.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Royal Navy BAE Systems