Aller au contenu principal

Le Patiño, bâtiment de ravitaillement de la marine espagnole, évolue actuellement en Amérique du nord. Il participe notamment au soutien des unités de la flotte canadienne, qui ne dispose plus, temporairement, d’unité logistique.

 

143325 patino
© MARINE ESPAGNOLE

Le Patiño  avec la frégate Chralottetown et le destroyer Athabaskan (© MARINE ESPAGNOLE)

 

Les vieux Protecteur et Preserver ne sont en effet plus opérationnels et la Canada devra attendre 2017 pour bénéficier de nouveau de cette capacité, d’abord avec un porte-conteneurs transformé en ravitailleur (projet Resolve), qui fera la transition jusqu’à la mise en service à partir de 2020 des nouveaux Queenston et Chateauguay.

On notera qu’en 2013 le Cantabria, autre ravitailleur de la marine espagnole, avait été mis à disposition pendant près d’un an de la marine australienne, manquant elle aussi de moyens logistiques.

 

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine espagnole