Aller au contenu principal

Le bâtiment de soutien britannique RFA Argus a quitté la Grande-Bretagne afin de mettre le cap vers l'Amérique du nord. Embarquant à son bord une équipe de la Maritime Aviation Support Force (MASF) de la Royal Navy, l'Argus, qui compte 250 personnes à son bord, sera positionné dans les Caraïbes en prévision de la prochaine saison des cyclones. En cas de besoin, il pourra, ainsi, intervenir afin d'apporter de l'aide humanitaire, notamment au profit des territoires britanniques de la région et des pays riverains. A cet effet, une importante cargaison de matériel a été embarquée, ainsi qu'un hélicoptère Lynx. On notera qu'avant de rejoindre les Caraïbes, le RFA Argus participera aux cérémonies et exercices internationaux prévus dans le cadre des commémorations du bicentenaire de la seconde guerre d'indépendance américaine, qui s'est déroulée en 1812. Le RFA Argus (© : ROYAL NAVY) Construit à Venise en 1981 sous le nom de Contender Bezant, l'Argus est un ancien porte-conteneurs acquis en 1984 par la marine britannique et transformé en porte-aéronefs auxiliaire. Refondu à Belfast, il dispose d'un pont d'envol conçu pour accueillir des avions à décollage et appontage vertical Harrier. Doté d'un hangar et de deux ascenseurs, il peut embarquer 6 hélicoptères lourds. L'Argus dispose également d'importantes capacités de transport de fret et de carburant. Depuis 2001, il dispose également d'un hôpital embarqué comprenant quatre blocs chirurgicaux et 100 lits. Long de 175 mètres et présentant un déplacement de plus de 28.000 tonnes en charge, l'Argus peut atteindre la vitesse de 18 noeuds. Il n'est pas armé par la Royal Navy mais, comme tous les bâtiments de soutien, par la Royal Fleet Auxiliary (RFA).

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Royal Navy