Aller au contenu principal

Après avoir fait ses adieux à la base navale de Toulon le 21 octobre, le premier sous-marin nucléaire d’attaque construit par la France a rallié le samedi 5 novembre le port militaire de Cherbourg. C’est là que le Rubis, opérationnel depuis 1983, va être désarmé puis préparé pour son intégration dans la filière de démantèlement des anciens sous-marins français. Son retrait du service actif doit intervenir à l’issue d’une dernière cérémonie des couleurs dans les semaines à venir.

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale