Aller au contenu principal

Vu hier devant la presqu’île de Saint-Mandrier, à l’ouvert de la rade de Toulon, le nouveau sous-marin nucléaire d’attaque de la Marine nationale avec, sur son dos, le module amovible spécialement développé pour les opérations spéciales. Derrière le bâtiment, on aperçoit la réplique de la mâture des nouvelles frégates de défense et d’intervention (FDI) dont les équipements sont testés sur le site d’intégration à terre de la DGA à Saint-Mandrier.

 

© FRANCIS JACQUOT

 

Conçu et réalisé (comme le Suffren) par Naval Group, le DDS (Dry Deck Shelter) est installé derrière le massif du SNA. Il répond aux besoins des commandos marine, en particulier le déploiement des engins sous-marins utilisés par les nageurs de combat. Long d’environ 11 mètres pour

Aller plus loin

Rubriques
Défense
Dossiers
Marine nationale Naval Group